Socrate, Alcibiade et l’ambition

Par Robert C. Bartlett, PhD, Boston College
Alcibade recevant l'enseignement de Socrate, Peinture de François-André Vincent 1776
(Image : Par François-André Vincent – Musée Fabre (brochure)/domaine public)

L’Alcibiade I introduit la relation entre Socrate et Alcibiade, que Platon jugeait évidemment très importante. Pourquoi ? Platon présente Socrate et Alcibiade ensemble dans un total de quatre dialogues qui relatent le début, le milieu et la fin de leur temps ensemble. Aucune autre personne, à part Socrate lui-même, bien sûr, n’apparaît aussi fréquemment dans les dialogues.

Alcibiades : Un personnage extravagant

Alcibiade était remarquablement beau. Il était riche. Sa famille était l’une des plus distinguées de Grèce. En bref, Alcibiade semblait tenir le monde par la queue.

Qui était Alcibiade ? Il était, tout simplement, l’une des figures les plus étonnantes de toute l’Antiquité. Athénien de naissance et d’adoption, il a vécu de 450 à 404 avant J.-C. environ. Son père, Cleinias, a été tué au combat alors qu’Alcibiade était très jeune. Alcibiade est allé vivre chez son oncle, qui se trouvait n’être autre que le plus grand homme d’État démocratique d’Athènes, Périclès.

Illustration de "Le retour d
Le retour d’Alcibiade à Athènes en 407 av. J.-C. après ses succès militaires à l’étranger. (Image : Par Walter Crane/Domaine public)

Alcibiade était remarquablement beau. Il était riche. Sa famille était l’une des plus distinguées de Grèce. En bref, Alcibiade semblait avoir le monde par la queue. Il a également connu une ascension fulgurante vers le pouvoir à Athènes. Au cours de la guerre du Péloponnèse contre Sparte et ses alliés, et alors qu’il était encore très jeune, Alcibiade a réussi à se faire élire comme l’un des généraux d’Athènes. Non seulement cela, mais il a réussi à persuader la démocratie athénienne d’entreprendre un plan d’une ambition ahurissante pour conquérir l’île très lointaine de Sicile.

Ceci est une transcription de la série vidéo Maîtres de la pensée grecque : Platon, Socrate et Aristote. Regardez-la maintenant, sur The Great Courses.

Comme le raconte l’historien Thucydide, Alcibiade vivait sa vie privée de manière très extravagante. Par exemple, il a inscrit à lui seul sept chevaux dans les courses de chars olympiques, se classant premier, deuxième et quatrième ; c’était une chose très éclatante à faire. Ce serait comme posséder deux ou trois des équipes en lice pour le Super Bowl.

Cette extravagance de la part d’Alcibiade a conduit le peuple, les masses en général, dont la plupart étaient pauvres, à se méfier profondément de lui. Que va-t-il faire exactement ? Que vise-t-il exactement ?

Il se trouve qu’à la veille du départ d’Athènes avec une vaste armada pour conquérir la Sicile, ce qui était encore le projet d’Alcibiade, des jeunes gens mutilèrent par hasard certaines statues religieuses, ce qui fut pris pour un très mauvais présage par les masses. Les ennemis politiques d’Alcibiade – qui avait, bien sûr, des ennemis politiques – ont réussi à associer son nom à ces profanations religieuses. Peu de temps après le départ d’Alcibiade pour la Sicile, le peuple d’Athènes le rappelle pour le juger pour profanation religieuse. Il décida de ne pas retourner à Athènes.

En savoir plus sur Alcibiade l’un des personnages les plus fascinants et inquiétants de toute l’histoire grecque

Alcibiade en exil

Alcibiade réussit à combattre dans trois camps différents dans la même guerre…

C’est ainsi que commença son parcours politique assez étonnant. Alcibiade se rendit d’abord à Sparte, le plus grand ennemi d’Athènes. Il aida Sparte d’une manière qui causa de réels dommages à Athènes. Lorsqu’il eut fait son temps à Sparte, Alcibiade se rendit auprès de la troisième grande puissance de la région, à savoir la Perse, qui était l’ennemi traditionnel de tous les Grecs. Là, il chercha à exercer la plus grande influence possible. En bref, Alcibiade réussit à combattre dans trois camps différents dans la même guerre ; plus étonnant encore, il réussit finalement à se faire rappeler à Athènes, après tout ce qu’il avait fait contre sa cité.

L'assassinat d'Alcibiade par les Spartiates en 404 avant J.-C. Peinture de Michele De Napoli 1839
L’assassinat d’Alcibiade par les Perses en 404 avant J.-C.. (Image : Par Michele De Napoli/Domaine public)

Bien qu’il ait réussi à diriger l’effort de guerre athénien pendant un certain temps après son rappel et à bien le diriger, il finit par s’attirer à nouveau les foudres d’Athènes et se réfugie dans un endroit appelé Phrygie. Là, certains agents perses, agissant probablement sur une directive spartiate, ont assassiné Alcibiade en 404 av. J.-C.

Mais le portrait d’Alcibiade par Thucydide est, dans l’ensemble, favorable ou sympathique. En tout cas, Thucydide dit que la conduite de la guerre par Alcibiade était sans égale et qu’on ne pouvait lui reprocher que la conduite de sa vie privée, qui provoquait l’envie ou le ressentiment du peuple qui était le socle évident de la démocratie. Quoi que l’on puisse penser d’Alcibiade – coloré, talentueux, perfide et compliqué – il est étrange que Platon choisisse de le mettre en lumière en tant qu’élève de Socrate. Leur association dans la jeunesse d’Alcibiade a valu à Socrate quelques ennuis.

En savoir plus sur la façon dont l’exil d’Alcibiade par les Athéniens donne à Lysandre sa chance de faire ses preuves

Dans le chapitre des Mémorables de Xénophon destiné à blanchir Socrate de l’accusation de corrompre les jeunes, Xénophon est obligé d’expliquer, ou d’écarter, leur lien. Xénophon soutient qu’Alcibiade était modéré ou maître de soi tant qu’il était avec Socrate et qu’il n’est devenu si extravagant que lorsqu’il a rompu avec Socrate.

La poursuite de Socrate

Avec ceci comme préface, tournons-nous maintenant vers la présentation par Platon du début de l’association entre Alcibiade et Socrate. Le dialogue se déroule à la veille de l’entrée prévue d’Alcibiade dans la politique démocratique athénienne. Tout jeune qu’il est, il se croit prêt à diriger la cité. Nous apprenons immédiatement que Socrate observe Alcibiade depuis assez longtemps, mais qu’il a choisi ce moment pour lui parler pour la première fois.

Alcibiade suppose, et Socrate lui donne d’abord des raisons de le supposer, que Socrate n’est qu’un autre compagnon faisant la cour au beau jeune homme à la manière de la Grèce antique. Socrate se présente comme un amant potentiel d’Alcibiade, un amant qui, pour une raison quelconque, ne l’a jamais approché auparavant et qui persiste dans son intérêt pour Alcibiade même après que les autres prétendants ont tourné leur attention ailleurs.

En savoir plus sur la façon dont le génie militaire et l’habileté politique d’Acibiade redonnent à Athènes une position dominante

Pour mémoire, les intérêts de Socrate pour Alcibiade se révèlent être entièrement de l’âme plutôt que du corps. L’action ou le drame de l’Alcibiade I comprend une transformation étonnante : Au début du dialogue, le pauvre et plutôt obscur Socrate se présente comme un amant courtisant le bel et recherché Alcibiade qui est, au mieux, indifférent à Socrate au début. Mais à la fin du dialogue, voici ce que dit Alcibiade :

Je veux dire ceci ; que nous allons probablement changer de rôle, Socrate, je prendrai le tien et tu prendras le mien, car à partir de ce jour, rien ne pourra m’empêcher de t’assister, et toi d’être assisté par moi.

On doit se demander comment cet obscur compagnon de Socrate réussit à faire d’Alcibiade non pas le poursuivi mais le poursuivant, désireux de passer du temps avec Socrate avant tout autre ? C’est une transformation étonnante.

Le plus grand désir d’Alcibiade

Alcibiade, devine Socrate, veut dominer le monde, et Alcibiade, en fait, confirme cette affirmation car il ne la nie pas.

Socrate commence à faire la cour à Alcibiade, si c’est la bonne expression, de manière traditionnelle : Il le flatte. Il énumère tous les très nombreux avantages d’Alcibiade dans la vie, qu’ils soient naturels ou conventionnels. Socrate ajoute : « Si je pensais que tu étais satisfait de ces avantages, je ne t’aurais jamais approché ». Car il s’avère qu’Alcibiade veut quelque chose de plus dans la vie, même plus que ce qu’il a.

Socrate va jusqu’à dire que si Alcibiade devait choisir entre rester satisfait de ce qu’il est et de ce qu’il a ou mourir, Alcibiade choisirait de mourir. Alors, à quoi aspire Alcibiade ? Socrate fait une supposition. C’est de dominer non seulement Athènes, mais toute la Grèce, et non seulement la Grèce, mais toute l’Europe, et non seulement l’Europe, mais aussi l’Asie. Alcibiade, devine Socrate, veut dominer le monde, et Alcibiade, en fait, confirme cette affirmation parce qu’il ne la nie pas.

L’énoncé même de cette ambition stupéfiante, un jeune gamin qui veut littéralement dominer le monde, semblerait éloigner Socrate et Alcibiade. Pourtant, Socrate déclare ici :  » Il n’est pas possible que toutes ces choses que tu as en tête soient menées à bien sans moi.  » En effet, Socrate dit : si tu veux diriger le monde, viens me voir d’abord.

En savoir plus sur les politiciens grecs dont la voix s’est élevée au-dessus de la mêlée

Ce qui suit est un exemple classique de dialectique socratique ou d’examen conversationnel. Socrate cherche à découvrir ce qu’Alcibiade pense savoir, de telle sorte qu’il puisse désormais guider habilement les affaires publiques athéniennes.

Questions courantes sur Socrate et Alcibiade

Q : Qui était exactement Alcibiade ?

Alcibiade était un homme d’état athénien rock star avec une belle apparence, de l’argent et un esprit intelligent. Il était un orateur brillant et un général redoutable.

Q : Comment connaissons-nous Alcibiade avec Socrate ?

Alcibiade était l’un des élèves les plus aimés et les plus assidus de Socrate, qui apparaît dans quatre dialogues.

Q : Qu’est-ce qui a poussé Alcibiade à trahir Athènes ?

La position politique très agressive d’Alcibiade a conduit ses ennemis à le chasser d’Athènes sous l’accusation de sacrilège.

Q : Qu’est-ce qui a tué Alcibiade ?

Alcibiade a été assassiné en 404 avant notre ère par les flèches de soldats perses alors que sa maison était incendiée.

Cet article a été mis à jour le 11 novembre 2020

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.