Patty Jenkins a ‘jeté dehors’ le ‘Justice League’ de Joss Whedon : Il contredisait ‘Wonder Woman’

Warner Bros. Pictures /Courtesy Everett Collection

Patty Jenkins n’a pas mâché ses mots lorsqu’on lui a demandé sur le podcast « ReelBlend » si elle avait vu ou non le montage théâtral de « Justice League » de Joss Whedon. Le film original « Wonder Woman » de Jenkins a été acclamé par la critique et a fait un tabac au box-office en juin 2017, tandis que « Justice League » de Whedon a suivi la même année en novembre. Les deux films mettent en scène Gal Gadot dans le rôle de Diana Prince/Wonder Woman, mais Jenkins estime que le « Justice League » de Whedon contredit ce qui a précédé dans « Wonder Woman ». Whedon a remodelé « Justice League » lors des reshoots et de la postproduction après que Zack Snyder ait quitté le projet à la suite d’une tragédie familiale.

« Je pense que nous tous, les réalisateurs de DC, avons jeté cela autant que les fans », a déclaré Jenkins à propos du montage théâtral de « Justice League » de Whedon. « Mais aussi, j’ai senti que cette version contredisait mon premier film à bien des égards, et ce film actuel, sur lequel j’étais déjà en production. Alors, qu’allez-vous faire ? J’étais comme… vous devriez jouer le jeu dans les deux sens pour que cela fonctionne. »

Jenkins a noté qu’elle a travaillé en étroite collaboration avec Snyder pour maintenir un sens de la continuité du personnage pour Diana Prince/Wonder Woman à travers « Wonder Woman », « Justice League » de Snyder, et le prochain « Wonder Woman 1984 ». Jenkins et Snyder ont tracé où Diana « finirait en quelque sorte » par la fin de la coupe de « Justice League » de Snyder, permettant ainsi à Jenkins de reprendre avec le personnage dans « Wonder Woman 1984 » de manière naturelle.

Populaire sur Indiewire

« Je dois avoir mes propres films, et a été très favorable à cela », a déclaré Jenkins. « Et donc, je pense que c’était une sorte d’aberration. Ils essayaient de transformer une chose en une autre, en quelque sorte. Et puis ça devient, ‘Je ne reconnais pas la moitié de ces personnages. Je ne suis pas sûr de ce qui se passe.' »

Le « Wonder Woman 1984 » de Jenkins sera la première sortie de Warner Bros. à bénéficier du nouveau modèle de distribution hybride du studio, dans lequel un film sort en salles tout en faisant simultanément ses débuts sur HBO Max pendant 31 jours. Jenkins a déclaré à SiriusXM cette semaine qu’elle aurait « flippé » il y a un an si quelqu’un lui avait dit que « Wonder Woman 1984 » divisait sa sortie en salle entre le streaming et les cinémas, mais ce modèle de sortie hybride était « la seule bonne option » pendant la pandémie.

« Je ne suis pas pour ce plan en général », a ajouté Jenkins au sujet du changement de HBO Max. « Je suis très pro sortie en salle et je le serai à nouveau, dès que ce sera terminé. Cependant, c’est une année tellement folle. C’est une année tellement folle. C’est comme si nous essayions tous de comprendre avec nos vies, comment tout faire du mieux que nous pouvons. »

Le lancement de « Wonder Woman 1984 » en salles et sur HBO Max est prévu pour le 25 décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.