NBA All-Flop Team : 5 Biggest Floppers Of All Time

  • Total263
  • SHARE263
  • TWEET0
  • PIN0

Le flopping est une partie triste et drôle du jeu, car les joueurs essaient toujours de tricher et de tromper les arbitres afin de leur donner des appels et de les envoyer sur la ligne ou de donner la pierre à leurs équipes respectives en attirant une faute offensive.

Certains grands joueurs comme LeBron James ont été impliqués dans de graves incidents de flopping, ce qui ne signifie pas que le flopping est quelque chose de nécessaire pour prospérer, mais cela vous aidera évidemment à faire avancer les choses.

Au cours de l’histoire, nous avons vu des floppers hilarants et évidents, et aujourd’hui, nous allons vous faire connaître l’équipe All-NBA Flopping de la ligue.

Mention honorable : Chris Paul

PG : Marcus Smart

Marcus Smart est peut-être le meilleur garde défensif du monde en ce moment. Il peut garder 1 à 5 avec une grande facilité, il est fort, rapide et n’a pas peur de mettre son corps sur la ligne sur chaque balle perdue. Pourtant, cette ardeur et ce cran lui font faire un flop hilarant de temps en temps lorsqu’il attire des charges, et même lorsqu’il frappe le pont alors qu’il n’a même pas été touché par ses rivaux, et même lorsqu’il fait des écrans.

SG : James Harden

James Harden est sans doute le meilleur talent offensif de la NBA à ce stade de sa carrière. Il sort d’une campagne MVP et peut régulièrement mettre beaucoup de points dans le tableau d’affichage depuis les trois niveaux. Mais une part importante de son jeu réside dans le nombre de fois où il va sur la ligne, et au moins la moitié de ses passages sur la ligne sont dus à un flopping. Dès qu’il sent légèrement le contact, il jette son corps en l’air et frappe le sol.

SF : Manu Ginobili

Manu Ginobili est, après Tim Duncan et Gregg Popovich, l’élément le plus emblématique de la culture des San Antonio Spurs et l’un des meilleurs joueurs étrangers à avoir posé le pied sur un parquet de la NBA. Il était un marqueur polyvalent, un défenseur rusé, un passeur volontaire et un rebondeur engagé, ainsi qu’un joueur très intelligent et qui s’exprimait bien, mais il était un terrible acteur. En vérité, Harden a l’air d’avoir assez bien copié les flops évidents de Manu et de les exagérer un peu plus.

PF : Anderson Varejao

Il fut un temps où Anderson Varejao était l’un des gars les plus détestés de la NBA, notamment par Joakim Noah et les Chicago Bulls, et c’est surtout à cause de ses flops. Varejao jetait constamment des épaules et faisait ensuite comme s’il avait été touché. Il frappait constamment le sol et harcelait les arbitres pour qu’ils lui donnent des appels, surtout lorsqu’il attirait des charges malgré le fait qu’il était manifestement en dehors du cercle.

C : Vlade Divac

Vlade Divac était un grand big man dans l’ensemble, une menace de triple-double avec une carrière si solide avec les Lakers, les Hornets et les Kings, mais il y a une raison pour laquelle il est connu comme le « roi des flops ». Vlade s’est défendu en disant qu’il « défendait », mais voyons, il a juste jeté son dos au sol chaque fois qu’un gars le postait. En fait, il a même plaisanté sur le fait d’être un juge pour déterminer si quelque chose était un flop ou non.

Zion Williamson est si athlétique qu’il peut toucher le haut du panneau arrière

LeBron James sur Kobe Bryant : « Je voulais être comme lui, mec. »

Le top 10 des signatures d’agents libres les plus choquantes de l’histoire de la NBA

6ème homme : Bill Laimbeer

Bill Laimbeer était un gars vraiment dur dans l’une des équipes les plus dures de l’histoire de la ligue, mais il était un terrible floppeur. C’était un défenseur vraiment dur qui s’emballait un peu trop de temps en temps, s’attirant la haine de la plupart de ses collègues. De plus, ce défenseur de premier ordre faisait des flops à chaque possession et s’en vantait même.

  • Total263
  • SHARE263
  • TWEET0
  • PIN0

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.