L’alcool lié au cancer de l’estomac

Selon une vaste étude européenne, les hommes qui consomment en moyenne plus de quatre boissons alcoolisées par jour sont plus susceptibles que les petits buveurs de développer un cancer de l’estomac. Ces résultats ont été publiés dans l’American Journal of Clinical Nutrition.

Le cancer de l’estomac est appelé cancer gastrique. L’adénocarcinome gastrique est le type le plus courant de cancer de l’estomac. Il naît des cellules qui tapissent la surface de l’estomac.

Les facteurs de risque du cancer de l’estomac comprennent l’infection par la bactérie Helicobacter pylori (H. pylori), le tabagisme, une consommation élevée d’aliments fumés ou salés et une faible consommation de fruits et légumes. Une eau potable de mauvaise qualité et un manque de réfrigération semblent contribuer au développement du cancer de l’estomac.

Pour explorer la façon dont l’alcool affecte le risque de cancer de l’estomac, les chercheurs ont évalué les informations de l’étude EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition). Plus de 400 cas de cancer de l’estomac ont été diagnostiqués parmi les participants à l’étude.

  • Une forte consommation d’alcool augmentait le risque de cancer de l’estomac chez les hommes. Les hommes qui consommaient en moyenne plus de quatre verres par jour étaient 65% plus susceptibles de développer un cancer de l’estomac que les hommes qui étaient de très petits buveurs.
  • Le lien entre l’alcool et le cancer de l’estomac semblait être plus fort pour la bière que pour le vin ou les spiritueux.

Ces résultats fournissent des preuves supplémentaires que la consommation d’alcool (en particulier la consommation importante) augmente le risque de cancer. L’alcool a également été associé aux cancers de la bouche, du pharynx, du larynx, de l’œsophage, du sein, du côlon et du rectum, et du foie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.