Chrysophyta

Définition
nom
(phycologie) Embranchement comprenant les chrysophytes (algues dorées), les xanthophytes (algues jaune-vert) et les diatomées
Supplément
Dans l’ancien schéma de classification, c’est-à-dire le schéma à cinq règnes, les protistes sont un règne comprenant des organismes de type animal (protozoaires), de type végétal (algues) et de type champignon (moisissures visqueuses et moisissures aquatiques).Dans l’ancien schéma de classification, c’est-à-dire le schéma à cinq règnes, Protista est un règne composé d’organismes de type animal (protozoaires), de type végétal (algues) et de type champignon (moisissures visqueuses et moisissures aquatiques).
Selon ce schéma, Protista est divisé en plusieurs phyla. Les espèces végétales ou algales sont divisées en phyla suivants : Euglenophyta, Chrysophyta (diatomées), Pyrrophyta (dinoflagellés), Chlorophyta (algues vertes), Phaeophyta (algues brunes) et Rhodophyta (algues rouges). Le Chrysophyta comprend les chrysophytes ou Chrysophycées (algues dorées), les xanthophytes ou Xanthophycées (algues jaune-vert), et les bacillariophytes ou Bacillariophycées (diatomées).1 Les Chrysophycées sont un groupe d’algues caractérisées principalement par leur structure flagellaire (bien qu’il existe également des espèces non-motiles) et leur couleur dorée due à l’abondance du pigment fucoxanthine. Ochromonas sp. et Chrysosaccus sp. sont quelques-uns des membres des Chrysophycées. Les Xanthophytes ou les algues jaune-vert sont caractérisées par leur couleur due à l’abondance des pigments, β-Carotène et le caroténoïde diadinoxanthine. Elles manquent de fucoxanthine, ce qui explique leur couleur plus claire. Chlorarachnion sp., Tribonema sp. et Botrydium sp. font partie des xanthophytes. Les diatomées sont caractérisées par leurs parois cellulaires contenant de la pectine imprégnée de silice et étant constituées de deux moitiés, l’une recouvrant l’autre. La plupart d’entre elles sont unicellulaires alors que d’autres peuvent former des colonies. Fragilaria sp., Tabellaria sp. et Asterionella sp. ne sont que quelques-unes des nombreuses diatomées.
Il faut cependant noter que la classification taxonomique des organismes est amenée à changer car des études plus poussées des espèces conduiraient à un nouveau système de classification. Par exemple, la base de données de taxonomie du NCBI a classé les diatomées, les algues dorées et les algues jaune-vert parmi les Stramenopiles (hétérocontes) du super-royaume Eukaryota. 2
Voir aussi:

  • algues
  • Protistes
  • diatomes
  • xanthophytes

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.